Eventer n° 49

Voilà ce que son propriétaire disait récemment de cet Eventer:

"Je suis le propriétaire de l'Eventer 49 transformée à ma demande en 92 sur une base XJS 76 bleue intérieur noir, repeinte en signal red, intérieur crème, passepoil rouge, nouveaux pare-chocs et intérieur bois par Lynx. Lors de la transformation, avec l’échange standard du moteur, j'avais aussi choisi l'option du plancher arrière rabaissé pour pouvoir s'asseoir correctement à l'arrière. La voiture est restée 2 ans chez Lynx.

A l'époque, d'après les registres qui en étaient à 51, j'étais le seul Français à avoir fait une transformation. La voiture était magnifique en sortant de chez Lynx mais j'ai eu la désagréable surprise d'une fuite au nouveau réservoir (ils avaient simplement oublié une soudure et m'ont certifié que les réservoirs étaient testés en pression !!!). La facture était pourtant conséquente, environ 700000,00Frs. Lynx m'a en plus fait payer la TVA anglaise et j'ai du repayer en plus la TVA française.

J'avais acheté la Jaguar à Paris d'occasion dans les années 80 (LHD V12) et après avoir explosé le moteur sur l’autoroute, je l'ai fait transporter chez Lynx pour réfection totale. De retour en France, l'homologation en tant que break m'a pris plus de huit mois avec un dossier conséquent ; l'inspecteur des mines m'a dit que cela servirait pour les autres.

J'ai toujours ce véhicule mais il est actuellement en travaux, le pont est sorti pour réfection des freins. Lynx m'avait envoyé un courrier il y a quelques années afin de racheter des vitres ; le film intérieur commence à en devenir opaque sur les bords à certains endroits.

Elle est rouge avec les double phares, la mascotte sur le capot et des jantes Borbet et j'avais demandé à Lynx la suppression du signe V12.

Je n'en ai que des photos papiers pour le moment."

 

Ces photos sont hélas de piètre qualité mais elles permettent quand même d'illustrer cet Eventer et de s'en faire une meilleure idée.

 

 

Et malgré leur piètre qualité, je vous livre aussi ces photos prises chez Lynx en cours de transformation