Vitres latérales arrière

 

Lors de la conception de l'Eventer, Chris Keith Lucas et Guy Black avaient posé comme préalable que les vitres seraient faites sur mesure de façon à éviter toute similitude avec une voiture existante. Il en sera ainsi des vitres latérales mais la vitre dessinée pour le hayon s'avérant quant à elle extrêmement proche de celle d'une voiture existante, elle sera donc reprise d'un modèle de grande série. Les vitres latérales des Eventer étaient donc fabriquées sur mesure pour Lynx. Plusieurs fabricants en fourniront (elles sont souvent gravées de la référence du vitrier mais pas toujours).

Ces vitres sont galbées dans les 2 axes, verticalement et longitudinalement. Elles sont en verre feuilleté teinté vert comme les vitres d'origine de l'XJS. Le logo "Lynx Eventer", remplacé ensuite par le simple logo "Lynx", était gravé à l'intérieur dans le coin inférieur arrière (en option "at no cost" !). Ces vitres sont identiques sur tous les Eventer, pré Facelift ou Facelift et même si la pareclose change de dessin sur les Facelift (ou sur des pré Facelift de 2° génération, contemporains des Facelift). Elles sont montées fixes, à la seule exception connue de celles l'Eventer n° 28 qui sont pivotantes mais ce montage pourrait-être une adaptation ultérieure.

Les petites annonces de l'époque faisaient souvent référence à l'existence de vitres de réserve disponibles soit avec la voiture soit auprès de Lynx. Leur grande taille et le risque de devoir les remplacer devaient probablement rendre les acheteurs frileux. On constate d'ailleurs souvent sur les Eventer connus aujourd'hui que ces vitres sont fendues, ou délaminées, ou qu'elles ont déjà été remplacées. Leur faiblesse viendrait principalement du cadre métallique (pareclose) qui les entoure et qui est sensible à la rouille. Quand celle-ci se développe à l'intérieur du cadre, le métal gonfle et vient frotter le bord de la vitre qui finit par se fendre.

Le remplacement de ces vitres n'est pas simple mais est faisable par un bon ouvrier. La principale difficulté vient du montage de la pareclose qui est littéralement noyée dans la colle pour pare-brise, son démontage est donc un travail de patience. La vitre en elle-même est simplement serrée dans un joint caoutchouc repris sur les bords de la carrosserie. Une autre difficulté vient des dimensions de l'ouverture qui ne sont pas toujours rigoureuses (rappelons-nous avec indulgence que les Eventer étaient construits entièrement à la main). Si la vitre est trop grande il faut alors la meuler pour l'ajuster à l'ouverture.

Que ce soit pour remplacer une vitre fendue ou en prévision de leur démontage avant une restauration, la fermeture de Lynx (maintenant repris et à nouveau opérationnel) a laissé de nombreux propriétaires d'Eventer dans l'embarras puisqu'il n'était plus possible de se fournir de pièces spécifiques. Pour les vitres, ce problème d'approvisionnement a pu être résolu en 2009. Après de longues recherches menées avec un groupe de propriétaires d'Eventer, nous avons retrouvé l'un des sous-traitant de Lynx qui disposait encore des moules nécessaires pour lancer une production de ces fameuses vitres latérales. La quantité minimale pour ordonner une mise production étant supérieure à nos besoins il en reste de disponibles pour équiper d'autres Eventer (me contacter par mail si vous en avez besoin...).

 

Des vitres de plus de 1m25

 

Logo en option

 

Logo gravé dans les vitres (1ère génération)

 

Logo gravé dans les vitres (2ème génération) 

 

 

Pareclose 1ère génération

le montant B n'est pas inclus dans la pareclose, on voit distinctement le cadre de la fenêtre de portière, le cache qui habille le montant B et la pareclose de la vitre latérale.

 

Pareclose 2ème génération

Le montant B est inclus dans la pareclose pour faire le raccord avec les vitres de portes sans montants.

 

Un lot de vitres neuves fraîchement livrées